Mon cyber testament ou les dernières volontés du web …

Un petit rappel car nous sommes des êtres humains fragiles.

En effet,pour nos biens matériels, notre argent c’est encore possible de reconstituer le patrimoine et une fois le service public informé il ne restera plus grand chose a faire.

Depuis 2016, l’article 40-1 de la loi informatique et liberté offre la possibilité aux utilisateurs de donner à un tiers des directives relatives à la conservation, à la suppression et à la communication de leurs données personnelles numériques après leur mort. Il est par ailleurs conseillé d’indiquer ses volontés en matière d’héritage numérique dans un testament ou de conserver ses mots de passe sur une clé USB cryptée à laquelle seules les personnes de confiance pourront accéder en cas de décès.


mais quid de la vie numérique en communauté ? de votre succession digitale ?

Beaucoup de familles ou d’héritiers ont des demandes souvent contradictoires selon les cas. Certains souhaitent pouvoir avoir accès aux différentes données concernant la personne décédée alors que d’autres insistent pour la suppression pure et simple de ces données.
Dans une ère du tout numérique, bon nombre d’individus enregistrent sur les réseaux sociaux des données qui étaient avant sur d’autres supports. En effet, les albums photos cartonnés de famille transmis de génération en génération ont été supplantés par les mémoires des réseaux sociaux. Ceux-ci font donc aussi l’enjeu de conflits familiaux et de recours judiciaires.


Que deviennent vos comptes Facebook, Twitter ou Instagram à votre mort ? Et vos adresses mail, vos mots de passe ou même vos photos en ligne ?

Pour aider les personnes qui perdent un proche et qui se posent des questions de fermeture de compte, de gestion ou autre, la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) a publié une fiche pratique pour les sites les plus connus. Voici donc les liens pour :


je fais par là référence par exemple au patrimoine geocachesque (voir page géocaching)

Comme l’explique un reviewer,

« Pour les placeurs de caches, c’est peut-être un moment opportun de réfléchir à ce qui doit être fait avec vos caches en cas d’incident majeur concernant votre santé, surtout si les autres membres de votre entourage familial ne trouve pas le géocaching aussi important que vous. Les reviewers sont régulièrement appelés à essayer de gérer des situations parfois délicates qui auraient pu être évitées avec un « plan de succession ». »

Pour l’instant Geocaching n’a pas mis en place de Plan de sucession.


On parle aussi d’un personnage de jeu, pour lequel vous aurez lutté pour acquérir un patrimoine. en effet votre Team qui ne vous connait que sous un pseudo va aussi s’inquiéter (on l’espère) pour vous.


A Quoi sert le Contact légataire ? aka Cyber- héritier ? 

il vous fait désigner un  contact légataire, quel est son rôle ?
Un contact légataire est une personne que vous choisissez pour gérer votre vie numérique après la mort. il est transformé en compte de commémoration. Une fois votre compte transformé en compte de commémoration, votre contact légataire aura la possibilité d’effectuer les opérations suivantes :
  • rédiger une publication épinglée pour votre profil (par exemple, pour communiquer un dernier message de votre part ou pour fournir des informations sur une célébration commémorative) ;
  • afficher des publications, même si vous avez défini les paramètres de confidentialité de celles-ci sur Moi uniquement ;
  • si votre compte de commémoration dispose d’une zone dédiée aux hommages, décider qui peut voir les hommages et qui peut en publier ;
  • supprimer les publications d’hommage ;
  • déterminer qui peut voir les publications dans lesquelles vous êtes identifié(e) ;
  • retirer les identifications de vous que d’autres personnes ont ajoutées ;
  • répondre aux nouvelles invitations (par exemple, d’anciens amis ou des membres de la famille qui n’avaient pas encore de compte Facebook) ;
  • changer votre photo de profil ou de couverture ;
  • désactiver l’examen obligatoire des publications et des identifications avant qu’elles n’apparaissent dans la section dédiée aux hommages si vous aviez activé l’examen du journal ;
  • demander la suppression de votre compte.

Préparez vous


Pour cela, rien de bien compliqué. Armé de votre plume et d’une feuille de papier (ou d’une clé USB), il vous suffit de lister :

.memocloud.fr

  • les mots de passe de vos différents comptes en ligne (sites de vente en ligne, réseaux sociaux…)
  • d’éventuels « héritiers » ou « légataires », potentiellement en charge de clôturer les dits comptes
  • vos biens digitaux (un album photo numérique sur votre Dropbox, des échanges de mails…)

Votre notaire de famille peut par la suite valider et conserver précieusement le document.

NB : sur firefox : OUTILS / OPTIONS / VIE PRIVEE / IDENTIFIANTS ENREGISTRES / AFFICHER LES MOTS DE PASS


source

Publié par L’Animateur QSE

je profite de ce blog pour échanger des actualités, des infos sur mes sujets favoris : * l'Actualité Qualité / Sécurité * droits du salarié * Réseau / web 2.0 * "Geeking" * Lol-cat.. Et les voyages (enfin pour l'instant surtout les voyages) Si mon profil vous intéresse n'hésitez pas à commenter

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :